Huit solutions de demain pour mieux soigner dès aujourd’hui

Traditionnellement remis dans le cadre de SantExpo, les Trophées de l’Innovation 2024 ont toutefois, cette année, innové en se scindant en huit catégories afin de couvrir l’ensemble des champs de l’hôpital du futur… Huit trophées remis cette semaine pour optimiser la santé de demain.

 

 

© Geoffroy Lasne

Consacrée à « Bâtir la santé de demain », l’édition 2024 de SantExpo ne pouvait que s’ouvrir, mardi 21 mai, avec la remise des Trophées de l’Innovation récompensant cette année les meilleures solutions exposantes de l’Espace Innovation du Fonds FHF.

Au départ ainsi 24 solutions, déjà choisies parmi 170 entreprises candidates pour être présentées au sein de ce lieu dédié, ouvrant à l’arrivée sur 8 innovations retenues pour leur impact prometteur sur une des 8 catégories suivantes : grand âge, handicap, santé de la femme, santé mentale et neurosciences, radiologie et imagerie, pharmacie, transition écologique et gestion de l’établissement et coordination territoriale…

De l’IA au fauteuil à étreindre

L’éventail des champs nourrit évidemment la diversité des solutions distinguées. Ainsi, aux côtés de l’IA qui vient, par exemple, réinventer les parcours d’infertilité pour améliorer le taux de succès de l’assistance médicale à la procréation (Elixir Health) ou de la réalité virtuelle mise au service d’une rééducation plus efficace (H’ability), des équipements plus classiques ont également été mis en avant, tel le fauteuil à étreindre OTO, conçu pour répondre aux besoins des personnes présentant des troubles du spectre de l’autisme. Néanmoins, leur finalité est bien, chaque fois, identique : appuyer les soignants et leurs établissements dans leur mission en vue d’accroître la qualité des soins dispensés.

Le diagnostic plus étayé

Le challenge commence par une aide solide au diagnostic et à la décision. Fruit d’une start-up issue de l’AP-HP, la sonde d’échographie ultraportable et polyvalente EchOpen 01 en est une illustration parfaite, mettant l’imagerie médicale à la portée de tous les soignants dans n’importe quel environnement et cela à partir d’un simple smartphone.

Fondée sur l’apprentissage automatique (ou machine learning), la plateforme de biomarqueurs numériques Previa®, compatible avec les principaux dossiers médicaux, s’affirme aussi comme une aide majeure en milieu hospitalier en se basant sur l’analyse de données de milliers de patients en temps réel pour mieux identifier les patients en situation sensible et, à partir de scores de risques, alerter sur les urgences vitales.

Le suivi facilité

Mais mieux soigner, c’est aussi mieux accueillir. Reconnu dans la catégorie « Transition écologique » pour les économies énergétiques qu’il génère (plus de 40 % de la consommation des chambres de soins critiques), le dispositif Agema by Aspida a ainsi décroché sa palme en protégeant patients et soignants des infections respiratoires à moindre coût et empreinte. À la clé, un système de traitement d’air plug and play ultra-flexible, déployable à l’échelle d’une chambre comme de l’ensemble d’un service grâce à des sas autonomes ventilés et pressurisés.

Et parce que le soin ne s’arrête pas à la porte de l’hôpital, deux solutions ont également été remarquées pour l’amélioration du suivi patient qu’elles offrent. Dans la catégorie Grand âge, il s’agit de la solution de télésuivi collaborative CertiPair, qui aide autant les professionnels à partager l’information que les patients à appliquer leurs recommandations entre deux consultations et, dans la catégorie « Coordination territoriale », de l’application Pixacare, conçue pour faciliter la prise en charge des lésions cutanées et leur cicatrisation. Les acheteurs intéressés pourront facilement acquérir ces innovations : toutes les solutions primées, à l’exception du fauteuil Oto, sont déjà référencées au Resah…

Réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *